Bilan des vacances de printemps 2018

Ces quinze jours ont été riches en évènements et m’ont laissé moins de temps que prévu pour travailler. Malgré tout, le bilan est positif, j’ai presque atteint mes objectifs.

Recueil de nouvelles

Le recueil «Rencontres» est en cours de publication chez Atramenta. Il sera bientôt disponible aux formats papier et ebook.

Extrait 1 

Je m’appelle Solène Andersen Cooper et j’ai aujourd’hui un certain âge… Nous étions début octobre lorsque le hasard a décidé que ma vie ne suivrait pas les espérances que mes parents avaient fondées. Je n’avais pas encore 16 ans, c’était en 1995. Je marchais tranquillement dans les rues désertées de Bruxelles en rentrant de l’école. Voilà comment j’ai rencontré Alex, Alexandre Bridger pour être précise, voilà comment l’archiviste des Nations Unies a bouleversé ma vie…

Extrait 2

Lorsque le professeur me demanda de rejoindre le lac avec Rozenn, il me dit seulement qu’il était temps de reprendre mes vieilles habitudes. Je ne compris son allusion que lorsqu’en descendant de l’hélicoptère, j’aperçus une silhouette si familière, celle du commandant Alexandre Bridger. Je ne l’avais pas vu depuis presque neuf années terrestres. Lorsqu’il se retourna et m’aperçut, je le vis murmurer mon nom, incrédule. Le professeur l’avait aussi laissé dans l’ignorance. Je repensai un court instant, au jeune homme qui était entré l’arme au poing dans ma base, il y a presque vingt ans de cela. Je fus ému et heureux de travailler avec lui sur cette affaire. Malgré la joie qui m’envahissait, mes yeux furent vite détournés par la jeune personne qui l’accompagnait. Je la connaissais de nom et de réputation bien sûr, mais la voir, là, devant moi, m’émut bien plus que de revoir Alex. Elle était jeune, fraîche, enthousiaste et en même temps si triste derrière son sourire. Je souriais intérieurement en la voyant détailler mon costume.

 

 

L’Année perdue

J’ai craqué, j’ai retravaillé quelques passages de ce premier tome des mémoires d’un Veilleur et ajouté quelques scènes. Cela veut dire aussi que je dois le relire encore une fois et le repasser dans les correcteurs ortho-typographiques. Pour les lecteur(trice)s de la première heure, je vous rassure, l’histoire n’a pas changé.

Un petit extrait :

Un escalier apparut alors au centre de la pièce. Auriol embrassa son père, serra la main des Siofras puis disparut la première dans le sous-sol. Les voyageurs étaient indécis, des bruits se rapprochaient. Les Siofras préparaient le décollage. Jack reconnut sans peine les bruits spécifiques des génératrices et des propulseurs d’une grande corvette. Le vaisseau trembla, Jack se précipita vers la console et leva deux manettes, puis en descendit deux autres doucement.
— Les propulseurs situés à larrière n’étaient pas alimentés. Le vaisseau n’aurait pas été bien loin… Les canons à laser pulsé situés sur le flan droit ne sont pas alimentés, seuls ceux de gauche fonctionnent encore. Le circuit doit être endommagé.
— Merci, monsieur Cooper, répondit Furgwaz. Je les vérifierai lorsque nous serons à l’abri.
Alwinarth souriait au Veilleur, ses amis restaient admiratifs. Aucun d’eux n’avait jamais eu la chance de voyager dans un vaisseau et ils oubliaient que Jack en avait pilotés.<
— Les voyages vous manquent, monsieur Cooper.
— Je dois bien l’avouer, cela fait bien longtemps que je n’ai pas entendu ce doux ronronnement…

Idées de romans

L’histoire générale de la dernière idée de roman est stabilisée et intégrée dans la troisième période. Les quelques scènes que j’avais en tête sont écrites.

Articles à préparer

  • Le billet consacré à l’Ordre de Valaquenta est en cours de rédaction. Je vais retarder sa sortie pour réaliser rapidement la mise en conformité du site pour la RGPD.
  • Je dois encore réfléchir à ce que je vais donner comme information dans les interviews des personnages du premier tome, j’ai pris beaucoup de retard sur cette partie.

Objectifs des semaines à venir

  • Publier l’Année perdue 😉
  • Dans la foulée, je vais revoir le deuxième tome, non pas sur le fond, mais sur la forme. J’aimerais réécrire les passages qui me semblent lourds et je vais prendre le temps de le faire avant de l’envoyer à la correctrice. J’aimerais surtout ne pas refaire la même erreur qu’avec le premier tome. Je pense faire cela pendant les mois d’été.

Laisser un commentaire